On ne peut pas toujours changer les choses, mais on peut essayer de les regarder d'un autre oeil.

- Albino Gomez-

Quand Consulter?

Devenir parent vient toujours avec son lot de bonheur, d'amour inconditionnel, mais aussi d'ajustements et de questionnements. Lorsque le quotidien s'alourdit peu à peu, et ce, malgré votre bienveillance, votre écoute et la mise en place de stratégies, il est possible que votre enfant présente des particularités bien à lui, des besoins spécifiques. Il se peut également qu'il rencontre des défis trop grands pour lesquels il n'est pas assez outillé actuellement.

 

Voici quelques exemples pour lesquels l'ergothérapeute pourrait venir en aide à votre enfant. Prenez note qu'il n'est pas nécessaire d'avoir une référence médicale pour consulter en ergothérapie, toutefois certaines compagnies d'assurance peuvent l'exiger. 

Le matin

​    Votre enfant...

  • Met beaucoup de temps à se réveiller, s'activer.

  • Ne tolère pas tous les types de vêtements, réagit aux étiquettes.

  • Met beaucoup de temps et est maladroit pour s'habiller.

  • Attache ses boutons et/ou ses lacets difficilement.

  • Met beaucoup de temps et/ou est maladroit pour manger

  • Ne reste pas assis en place pendant les repas.

  • A un contact visuel absent ou de courte durée.

  • Interagit difficilement, ne s'intéresse pas aux autres et/ou interprète peu les émotions et les signes non-verbaux.

  • Refuse de se brosser les dents

  • A besoin de rappels pour initier ou terminer une tâche.

  • Refuse ou oublie de prendre ses médicaments

  • S'organise plus difficilement s'il y a beaucoup de bruits ou de mouvements dans la maison.

  • etc...

À l'école ou à la garderie...

​     Votre enfant...

  • N'arrive pas à suivre les routines.

  • S'organise difficilement dans les activités autonomes. 

  • Ne reste pas engagé dans les jeux de groupe, les travaux d'équipe, les jeux de "faire semblant".

  • Est peu attentif aux consignes de groupe, ne les garde pas en mémoire.

  • Bouge continuellement sur sa chaise ou au sol lors de la causerie.

  • Porte tout à sa bouche.

  • Est brusque dans ses interactions avec ses pairs.

  • Ne tolère pas la proximité des autres.

  • Devient agité ou peut avoir de la difficulté à se concentrer dans un environnement bruyant.

  • Présente de la difficulté pour écrire (rester entre les lignes, former les lettres, effacer, recopier des mots)

  • Trouve les tâches de coloriage et/ou de découpage ardues et/ou peu motivantes.

  • Démontre des signes d'anxiété et/ou présente des difficultés lors des cours d'éducation physique.

  • etc...

Au retour de l'école/garderie...

​     Votre enfant...​

  • Arrive difficilement à organiser ses temps libres ou à jouer seul.

  • Arrive de l'école complètement épuisé, en crise, peu motivé, en pleurs, etc.

  • Est peu engagé lors de la période de devoir (conflit, manque de rigueur, dépasse le temps alloué).

  • Gère difficilement les transitions et les délais d'attente.

  • Refuse de goûter à de nouveaux aliments.

  • Porte les objets à sa bouche.

  • Ne fait pas de vélo à deux roues

  • etc...

Le soir...

​     Votre enfant...

  • Réagit négativement à la période du bain (lavage des cheveux, éclaboussures, contact avec la serviette).

  • Arrive difficilement à se calmer avant le dodo.

  • N'aime pas se faire toucher, caliner.

  • Met beaucoup de temps à s'endormir.

  • À besoin d'un rituel bien précis avant le dodo.

  • etc...

Avec maman ou papa à la maison..

​     Votre enfant...

  • Pleure lors de l'habillage, la sortie du bain, le positionnement dans la coquille.

  • A absolument besoin du porte-bébé ou d'être enveloppé bien serré pour s'endormir.

  • Accepte difficilement d'être placé sur le ventre et de maintenir cette position pour jouer.

  • N'arrive pas à se tenir assis par lui même.

  • Ne semble pas vouloir marcher à 4 pattes.

  • Marche sur la pointe des pieds.

  • Ne semble pas intéressé par les jouets, les jeux de coucou, les comptines.

  • Tolère difficilement l'introduction des purées, des morceaux.

  • A des hauts le coeur pour certaines textures d'aliments.

Il se peut également que le médecin de votre enfant vous réfère en ergothérapie pour les diagnostics ou les problèmes suivants;

  • Retard de développement moteur (motricité fine, motricité globale, coordination)

  • Faiblesse posturale, hypotonie

  • Trouble d'acquisition de la coordination (TAC) ou  dyspraxie motrice

  • Trouble d'apprentissage (dysphasie, dyscalculie, dysorthographie)

  • Troubles neurodéveloppementaux

  • Trouble d'intégration sensorielle ou trouble de modulation sensorielle

  • Trouble déficitaire de l'attention

  • Trouble des fonctions exécutives

  • Retard au niveau de l'autonomie

  • Trouble de comportement

  • Anxiété

  • Bébé aux besoins intenses (BABI)

  • Syndrôme de Gilles de la Tourette (SGT)

  • Touble obsessif compulsif (TOC)

  • Troube dans le spectre de l'autisme (TSA) 

  • Trouble de l'alimentation (sélectivité, anorexie, dysphagie)

  • Syndrôme de Down.

  • Paralysie cérébrale, hémiparésie